Pub


L'Agence internationale pour les énergies renouvelables est créée

 

développement durable et écologie

 

Le 26 janvier 2009, 50 Etats ont décidé de créer ensemble l'agence internationale pour les énergies renouvelables. Cette initiative portée par l'Allemagne, le Danemark et l'Espagne vise à promouvoir les énergies propres au travers du monde.

L'Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena) est officiellement créée depuis le mois de mars 2009. Ce projet a été porté par trois pays en pointe dans ce secteur (Allemagne, Danemark et Espagne) et a convaincu de nombreux pays du pourtour méditerranéen mais aussi des pays d'Afrique, et l'Inde.

Au quotidien, cette nouvelle structure internationale va avoir l'immense tâche de promouvoir le développement du solaire, de l'éolien, de la biomasse, des biocarburants et de la géothermie au sein de ses 50 pays membres. L'agence Irena a également été créée pour favoriser les transferts de technologies entre le Nord et le Sud, mais aussi favoriser les investissements dans les pays en développement. Le but visé est donc bien la coopération tous azimuts à l'échelle internationale pour assurer une couverture énergétique dans les pays les plus pauvres.

Pour mémoire, aujourd'hui 1,6 milliards d'êtres humains n'ont pas encore accès à l'énergie. La France s'est naturellement associée à cette initiative à la fois technique et généreuse aux côtés des signataires historiques. Dans l'immédiat, les Etats-Unis, la Chine, le Japon ou encore le Brésil n’ont pas souhaité rejoindre le mouvement de l'Irena mais la porte leur reste bien évidemment grande ouverte. La ratification officielle des Etats membres a lancé la procédure.

En juin prochain, les dirigeants de l'Irena seront nommés et l'emplacement du siège choisi. L'Allemagne souhaite ardemment que le siège de l'Irena soit installé à Bonn puisque le pays était historiquement à l'initiative de cette création mais d'autres pays se sont déjà portés candidats pour recevoir l'Irena en Europe. Le conseil des 50 pays devra donc tranché pour que la nouvelle structure sans frontières soit opérationnelle dans le courant de l'année 2010.

 

 

Commentez avec Facebook :