Pub


La fin des ampoules à incandescence programmée

 

développement durable et écologie

 

Les bonnes vieilles ampoules à incandescence ont leurs jours comptés. Trop gourmandes, elles seront bientôt progressivement retirées du marché au profit des ampoules basse consommation.

Dans le cadre des engagements du Grenelle de l’Environnement, le Ministère de l'écologie a signé récemment une convention inédite avec les différents acteurs de la grande distribution et du bricolage pour organiser le retrait progressif de la vente des ampoules à incandescence.

L'accord prévoit notamment que les distributeurs augmentent la part de marché des lampes à basse consommation (35% du marché visé en 2010) et dans le même temps procèdent au retrait progressif des produits les plus énergivores. Le Ministère a souhaité qu'un engagement soit également obtenu pour que des actions promotionnelles soient menées par la grande distribution à toutes fins de faire baisser les prix des ampoules à basse consommation.

Dans le même temps, les fabricants devront améliorer la qualité des lampes fluorescentes compactes pour qu'elles répondent aux exigences de l'EcoProfile européen. Des actions seront également menées pour améliorer la collecte et le recyclage des produits en fin de vie des lampes fluorescentes compactes qui contiennent du mercure en petite quantité. Selon le Ministère, le remplacement des ampoules à incandescence par des lampes basse consommation permettrait à l'échelle de la France d’économiser 8 térawatts-heures de consommation d’électricité.

En effet, si les ampoules à incandescence ont un coût à l’achat faible, elles consomment 4 à 5 fois plus d’énergie qu’une lampe basse consommation puisque seuls 5% de l'énergie utilisée est transformée en lumière ! Les ampoules à incandescence ont de plus une durée de vie de 6 à 10 fois plus courte que les ampoules basse consommation (environ 1 000 heures d'utilisation). Au total, le coût d’une ampoule à incandescence est 3 à 4 fois plus élevé qu’une lampe basse consommation.

 

 

Commentez avec Facebook :