Pub


Construction logement basse consommation : Montpellier

 

développement durable et écologie

 

Montpellier est une ville pionnière en matière d’utilisation d’énergies renouvelables dans ses infrastructures communautaires. La lutte contre le réchauffement climatique y a dépassé le stade de la théorie et des applications pratiques sont mises en œuvre depuis quelques années, notamment à travers les projets menés de front pat Montpellier Agglomération.

Cette firme a déjà installé des panneaux photovoltaïques sur de nombreuses installations municipales, avec la collaboration et le financement des autorités de la ville. A titre d’exemple, il faut citer la médiathèque Françoise Giroud et la plateforme de collecte de déchets située à Pignaud. Au total, Montpellier Agglomération a déjà installé plus de 1.500m2 de capteurs photovoltaïques qui produisent 126.000kWh d’électricité par an.

Aujourd’hui, Montpellier Agglomération se lance dans un nouveau projet qui concerne cette fois les particuliers. Il s’agit de la construction de logements à basse consommation eux aussi équipés de panneaux solaires. Le label Effinergie a déjà récompensé l’initiative qui a aussi reçu le feu vert des autorités municipales. Ces dernières vont d’ailleurs accorder une subvention de 40 euro par m2 à ces logements révolutionnaires. Les particuliers qui auront la chance d’acquérir l’un de ces bâtiments devront au début les payer un peu plus cher que la normale. Ce surcoût est lié à l’installation des panneaux solaires dont le prix est encore assez rédhibitoire. Cependant, cette dépense supplémentaire sera rapidement amortie par l’économie d’énergie que les foyers réaliseront.

Les nouveaux logements construits par Montpellier Agglomération répondent à un double souci : la limitation des dépenses énergétiques et la préservation de l’environnement. Le confort d’habitation n’est en rien amoindri et l’atmosphère urbaine est moins polluée. La firme envisage encore d’équiper d’autres infrastructures publiques de panneaux solaires, notamment la future médiathèque et la piscine de la ville. D’ici quelques années, Montpellier sera une ville complètement écologique et sera un exemple à suivre pour le reste de la France.

 

 

Commentez avec Facebook :