Pub


Nous retrouver sur Facebook


Habitat Durable





Des étiquettes énergétiques sur les annonces immobilières

 

développement durable et écologie

 

Progressivement, les annonces immobilières vont devoir comporter une étiquette énergétique sur les biens mis à la vente ou à la location.
Le 19 mai 2008, Jean-Louis Borloo, ministre de l'Ecologie, de l'Energie et du Développement durable a signé avec les professionnels de l'immobilier une convention visant à améliorer l'information sur la performance énergétique d'un bien immobilier.

Cette convention prévoit notamment l'indication directement sur les petites annonces immobilières d'une signalétique spécifique permettant à l'acheteur ou au locataire potentiel d'évaluer le coût en énergie du logement présenté. Cette étiquette énergétique se présente sous la forme d'une échelle décroissante de performance chiffrée d'une lettre de A à G et colorée, reprenant peu ou prou la même logique que celle déployée pour l'électroménager et les voitures. Chaque étiquette permet au futur propriétaire ou locataire de savoir si le logement visé est économe ou énergivore.

Cette indication se double d'une indication des émissions de CO2 du logement. L'étiquette énergétique s'appuie sur la réalisation d'un DPE (diagnostic de performance énergétique) obligatoire depuis le 1er novembre 2006 pour toute vente d'un logement. Les professionnels signataires de la convention se sont engagés à mettre en place les étiquettes énergétiques dans 10 % des annonces immobilières en 2008, 25 % en 2009, 50 % en 2010, 75 % en 2011 et 90 % en 2012. Un premier bilan sera dressé en juin 2009 pour vérifier si la convention est suivie d'effets. Le surcroit d'information qui sera bientôt la norme devrait inciter les propriétaires à réaliser des travaux pour améliorer les performances énergétiques de leurs logements à la vente et à la location.

Les logements les plus mal notés se verront de fait sanctionnés par une décôte à la revente ou une baisse du rendement locatif. Cette mesure si elle est appliquée convenablement devrait largement concourir à améliorer la lisibilité des offres immobilières !

 

 

Commentez avec Facebook :