Pub


Le chauffage au bio-éthanol

Le bio-éthanol est un carburant naturel issu de cultures sucrières. Encore confidentiel, le bio-éthanol commence à prendre d'assaut le secteur automobile mais aussi le chauffage domestique.

Le bio-éthanol est issu de la fermentation des sucres contenus dans des végétaux tels que la betterave, la canne à sucre, le topinambour. Certaines céréales comme le blé ou le maïs, mais aussi les pommes de terre riches en amidon transformable en sucre sont également utilisées pour la fabrication du bio-éthanol. Quelques plantes ligneuses telles que le bois, la paille, etc peuvent aussi valablement être utilisées pour la fabrication d'alcools. Ce carburant est une source d'énergie renouvelable car contrairement aux énergies fossiles, il n'y a pas risque de pénurie à plus ou moins long terme.

Le bio-éthanol ?

Le bio-éthanol est un combustible fabriqué par hydrolyse et fermentation. L'hydrolyse est une réaction chimique obtenue grâce à des enzymes appelées les cellulases. Elles décomposent des chaînes complexes d'hydrate de carbone en sucres fermentiscibles. La seconde étape consiste en la fermentation de ces sucres qui se décomposent ainsi en alcools.

Cet alcool de substitution de l'essence est un combustible propre. Sa combustion ne dégage pas de fumée. Il peut donc tout à fait servir à alimenter un foyer sans conduit de cheminée. Le bio-éthanol a un pouvoir calorifique inférieur à celui de l'essence et sa production est coûteuse. Si le bioéthanol est considéré comme énergie renouvelable dédiée au chauffage, il est surtout destiné au transport en mélange avec l'essence ou sous une forme dérivée, l'ETBE.

Un combustible de chauffage

Le principe de fonctionnement d'un chauffage au bio-éthanol est identique à celui d'un poêle à pétrole classique. L'appareil permettant le chauffage se présente sous la forme d'une cheminée sans conduit prévue pour être fixée mais que l'on peut déplacer lors d'un déménagement. Cet appareil dispose d'un brûleur spécifique au bio-éthanol. Une face vitrée permet de profiter de la vision du feu. Le combustible que cet appareil brûle est généralement spécifique (alcool de betterave). Le combustible se présente sous forme liquide. En terme de rendement, un litre de bio-ethanol va produire en moyenne 7 KW. La consommation est très raisonnable : 0,316 litres / heure. L'allumage régulier de la cheminée quelques heures par jour va consommer environ une vingtaine de litres de bio-ethanol par mois. Ce mode de chauffage ne vise pas à remplacer l'installation principale de la maison mais plutôt à servir de chauffage de remplacement intermittent en hiver et aux inter-saisons. La combustion du bio-éthanol dégage selon les modèles quelques odeurs plus ou moins désagréables notamment lors de l'allumage et de l'extinction. Le prix des appareils varie de 1000 € à plus de 2500 € en fonction des marques. Lors de l'achat d'un appareil il est très important de vérifier que celui-ci est certifié NF pour plus de sécurité.

Quelques chiffres

Moins de deux litres de bio-éthanol suffisent à alimenter 4 heures un foyer destiné à chauffer une pièce de 70 m2. Le dégagement de CO2 de deux litres de bio-ethanol équivaut à celui de 2 bougies. Le coût du litre de bio-éthanol liquide s'élève à moins de 3 euros.

 

 

Commentez avec Facebook :