Pub


Nous retrouver sur Facebook


Habitat Durable





L'énergie hydrolienne

L'énergie hydrolienne est obtenue en exploitant les courants des eaux de mer ou ceux des cours d'eau. Dans le jargon technique, il est question d'énergie cinétique.

Exploitation de l'énergie hydrolienne

Pour obtenir de l'énergie hydrolienne, il faut avoir recours à des turbines placées sous l'eau. La présence de ces turbines rend possible l'exploitation de l'énergie hydraulique, laquelle est transformée en énergie mécanique. Cette énergie mécanique subit elle-même une transformation et par le biais d'un alternateur, l'on obtient de l'énergie électrique. Il est utile de mettre l'accent sur le fait que l'énergie hydrolienne est un concept assez récent. L'homme a commencé à s'y intéresser lorsque le besoin de trouver des énergies renouvelables qui pourraient remplacer à long terme les énergies fossiles comme le pétrole ou le gaz naturel est devenu pressant. Au début, les scientifiques se sont surtout penchés sur l'énergie d'origine terrestre. Très vite, ils se sont rendus compte que cette catégorie d'énergie n'était pas suffisante pour répondre aux besoins en perpétuel augmentation de la population mondiale.

C'est ainsi qu'ils ont entrepris l'étude du milieu marin qui a longtemps été laissé de côté à cause des différentes contraintes qu'implique son exploitation. L'on citera entre autres le fait que l'eau de mer renferme du sel qui est un produit plutôt corrosif et qu'il abrite différents organismes vivants. Aujourd'hui, de nombreuses recherches sont menées sur l'énergie hydrolienne et l'existence de nouveaux matériaux comme l'alliage métallique, les composites ou encore le béton composite crée des nouvelles perspectives quant à l'exploitation des courants marins.

Qu'offre l'énergie hydrolienne ?

La production d'énergie hydrolienne implique des avantages, mais également des inconvénients. Côté avantages, on cite tout d'abord la taille des hydroliennes qui sont nettement moins imposantes en comparaison avec les éoliennes, pour une puissance quasiment égale. Cette différence est due au fait que la masse volumique de l'eau est nettement plus dense que la masse volumique de l'air. Un autre avantage réside dans le fait qu'il est tout à fait possible de prévoir les courants marins.

Ceci permet de déterminer à l'avance et avec précision la quantité d'électricité que l'on peut produire en faisant appel aux courants marins. Aujourd'hui, EDF ou Électricité De France affirme que l'installation d'hydroliennes sur les côtes françaises permettrait d'obtenir 3 GigaWatts, ce qui équivaut à la production totale de trois réacteurs de type nucléaire. Le grand attrait de l'hydrolienne réside bien sûr dans le fait qu'elle fait appel à une énergie renouvelable qui ne produit aucune pollution.

En plus des hydroliennes à immerger sous la mer, les experts ont mis au point des modèles à moitié immergés qui conviennent très bien aux cours d'eau, même ceux qui affichent une taille modeste. Il est à noter que ce type d'hydrolienne est moins performant que les modèles classiques en terme de production d'électricité mais est beaucoup plus intéressant en matière d'investissement. Ils sont également plus légers.

Inconvénients

Revers de la médaille, les hydroliennes provoquent inévitablement des turbulences dans les zones où elles sont implantées. Ceci implique une altération du phénomène de sédimentation et pourrait avoir une répercussion significative sur la faune et la flore qui se trouve en aval de l'emplacement des dispositifs. Un autre inconvénient à ne pas négliger est le fait que les hélices des turbines peuvent se trouver sur le chemin de poissons ou autres créatures marines.

Ceci a une incidence sur le bon fonctionnement des hydroliennes mais peut également perturber la vie de ces animaux. Concernant les équipements utilisés pour obtenir l'énergie hydrolienne, il faut souligner qu'ils présentent des risques d'érosion très élevés, du fait que les mouvements des hélices perturbent le sable qui se détache du fond de l'eau et qui reste en suspension à la surface de l'eau. Cette présence du sable provoque inévitablement une érosion des composantes du dispositif. Pour optimiser la durée de vie des hydroliennes, celles-ci doivent faire l'objet d'un entretien régulier et minutieux.

L'on notera au passage que cet entretien est particulièrement fastidieux dans la mesure où il se fait sous l'eau. En plus des différentes contraintes citées précédemment, la production de l'énergie hydrolienne implique aussi le recours à l'antifouling. Cette opération permet d'éviter que des algues ou autres organismes ne viennent encrasser les éléments de l'éolienne.

 

 

Commentez avec Facebook :