Pub


Nous retrouver sur Facebook


Habitat Durable





Les matériaux des constructions écologiques : le gros oeuvre

Pour une maison saine et bien isolée de plus en plus de nouveaux produits labellisés écologiques arrivent sur le marché. Chaux naturelle, parpaings de bois, armature métallique, les techniques écologiques de constructions du gros oeuvre sont nombreuses.

Les murs

Les briques de terres cuites :

La brique est un mélange de terre naturelle cuite à très haute température. Deux sortes de modèles existent traditionnellement : les briques pleines et les briques creuses. Plus récemment, les fabriquants proposent aussi des briques monomur à caractère isolant. Leur avantage : elles ne nécessitent plus de cloison de doublage. Quelque soit le modèle choisi, les briques sont utilisées pour construire les murs porteurs de la maison mais aussi les cloisons. Ce matériau offre un confort thermique réversible été / hiver particulièrement efficace permettant d'emmagasiner la chaleur et de la restituer. Elle est de plus un excellent isolant phonique tout en agissant comme une éponge pour régulariser l'excès d'humidité de l'air ambiant.

Les parpaings en béton léger de vermiculite

La vermicule est un minéral naturel qui s'associe parfaitement avec le ciment. Il est 6 fois plus léger qu'un béton traditionnel et il est doté d'une bonne isolation thermique et phonique.

Le parpaing en bois massif :

Ce nouveau produit sorti en 2005 se présente sous la forme d’un bloc de 50 centimètres de long et 20 centimètres de large. Il offre tous les avantages du bois, matériau naturel par excellence. Particulièrement léger, il n’a pas besoin de traitement de protection particulier à l’extérieur ou à l’intérieur. Il se pose très facilement grâce à des encoches et des points de vissage comme un mecano géant en somme.

La chaux :

Ce produit utilisé depuis des millénaires remplace avantageusement le ciment classique. En effet, la chaux est un liant qui, mélangé avec de l'eau, permet de réaliser des mortiers, des enduits, des badigeons. Ce matériau naturel est produit par la cuisson de calcaire à très haute température. Ses avantages sont connus : la chaux laisse respirer les murs, elle est antiseptique (elle lutte très efficacement contre les moisissures) et esthétique quand elle est associée à l'ocre. Il est possible d'y ajouter des matériaux isolants tel que le chanvre, la paille, le lin, etc ...

La charpente :

L'ossature bois bardage en bois : Cette technique couramment utilisée par les constructeurs de maison en bois repose sur une armature en bois sur laquelle sont fixés des bardages intérieurs et extérieurs. Selon les cas, soit l'ossature reste apparente (sous forme de colombage avec remplissage en terre, briquettes, chanvre etc.) soit elle peut être enfermée dans le matériau de remplissage (banchage chaux-chanvre, paille, terre etc).

L'ossature métallique bardage en bois :

Ce type de construction bien connue dans le secteur industriel s’adapte à tous les styles. Il repose sur une armature métallique sur laquelle sont fixés des bardages intérieurs et extérieurs.

L'ocre :

Pour les finitions, l'ocre est le pigment le plus naturel qui soit. Il est extrait en France des carrières du Vaucluse, de Bourgogne ou des Ardennes, et propose des teintes chaleureuses qui font merveille en extérieur et à l'intérieur.

 

 

Commentez avec Facebook :