Pub


Nous retrouver sur Facebook


Habitat Durable





Le mur capteur solaire, comment ça fonctionne ?

Tel que son nom le laisse présager un mur capteur sert à capter et c’est précisément de la chaleur du soleil qu’il s’agit.Lorsque l’on évoque le rayonnement du soleil, ce dernier est grandement valorisé par un effet de serre surtout lorsque l’on place un vitrage face à un mur qui est en béton.

Concrètement, l’énergie qui provient du soleil est transmise par le biais d’un phénomène de conduction à travers le mur capteur puis par le biais d’un rayonnement qui se fait dans l’air de la pièce. Il est bon de savoir que ce transfert ne peut se concrétiser qu’avec un déphasage.

La durée de cette dernière peut dépasser la dizaine d’heure surtout dans le cas où l’épaisseur du béton est quelque peu importante et avoisine la quarantaine de centimètres. Et grâce à ce phénomène de déphasage, la pièce continue d’être chauffée même lorsque le soleil n’est plus au rendez-vous.

Il est à noter qu’il existe toutefois des déperditions. De ce fait, le mur capteur peut tout à fait ne pas libérer toute l’énergie qu’elle a pu absorber pendant la journée. Et dans le dessein de réduire la proportion de ces pertes, il peut s’avérer très utile de prévoir une isolation pour la nuit ou encore mettre en place un vitrage doublé. En outre, dans le dessein de favoriser le phénomène de captage de la chaleur par le mus capteur, il peut s’avérer judicieux d’appliquer une peinture de couleur sombre sur la surface qui se trouve dans la partie externe du mur.

Pourquoi et comment choisir son mur capteur ?

Il existe quelques critères à prendre en compte dans la mesure où l’on est désireux de faire le meilleur choix. Le premier aspect que l’on prendra en considération est l’environnement. L’on ne manquera pas de noter que l’utilisation d’un mur capteur permet de valoriser l’énergie solaire sans oublier que le coût est inférieur si l’on effectue une comparaison avec les capteurs solaires. L’on notera que les murs capteurs peuvent être utilisés en collaboration avec un chauffage de basse consommation.

Il est essentiel de prendre en compte les conditions géographiques et climatiques dans une région donnée. Les régions qui affichent une forte amplitude thermique entre le jour et la nuit sont favorisées. Il est de même pour les endroits qui se trouvent en altitude : plus l’altitude est élevée, plus le mur capteur fera preuve d’efficacité.

Pour ce qui est de la surface du mur capteur, il est important de prendre en compte la surface de la pièce au sein de laquelle elle est destinée. Dans le cas où cette pièce est dotée d’une hauteur classique, l’on devra prévoir un mur capteur dont la surface équivaut au dixième de sa superficie habitable. Et l’on notera que l’on aura alors la possibilité de réaliser une économie de 30% en terme de consommation d’énergie. En outre dans le cas où le temps est ensoleillé, les performances du mur capteur sont suffisantes pour satisfaire tous les besoins en terme de chauffage.

 

 

Commentez avec Facebook :