Sélectionner une page

Pompe à Chaleur air-eau (PAC)

pompe a chaleur air-eau

Les systèmes basés sur des pompes à chaleur air/eau exploitent l’énergie de l’air ambiant pour la convertir en refroidissement, en chauffage et en eau chaude sanitaire.

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur est le même que celui de tout appareil de réfrigération, sauf que le cycle de fonctionnement est réversible, ce qui signifie qu’en inversant le flux de fluide frigorigène, on passe du refroidissement au chauffage.

Voir notre guide complet sur la PAC air-air et Pompe à Chaleur Géothermique

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur air-eau ?

En mode chauffage, les pompes à chaleur air/eau prennent la chaleur de l’air extérieur et la transfèrent à un circuit d’eau, qui peut être distribué à d’autres systèmes tels que des radiateurs, des unités de traitement de l’air, un chauffage par le sol ou des ventilo-convecteurs, qui à leur tour transfèrent la chaleur de l’eau à l’environnement. 

En mode refroidissement, la chaleur de l’eau est transférée à l’air au moyen de l’échangeur de chaleur externe, et dans l’échangeur de chaleur interne, la chaleur de l’environnement est absorbée en chauffant l’eau. En d’autres termes, ces unités ont un échangeur ou serpentin à ailettes, un échangeur air-frigorigène et un échangeur eau-frigorigène.

Le système se compose de deux unités, une unité extérieure avec tous les éléments nécessaires pour pouvoir absorber l’énergie de l’air extérieur et une unité intérieure qui possède un module hydraulique avec différentes variantes selon l’avantage recherché : climatisation ou service d’eau chaude sanitaire.

L’unité extérieure est une unité compacte conçue pour être installée à l’extérieur de la maison et contient les éléments suivants :

Un compresseur hermétique à modulation de fréquence avec technologie DC Inverter, des détendeurs, des vannes à quatre voies pour configurer son fonctionnement réversible, un échangeur air-eau à ailettes haute performance qui fonctionnera comme un condenseur ou un évaporateur selon le mode de fonctionnement de la pompe à chaleur (refroidissement ou chauffage) dans lequel le réfrigérant circule en absorbant ou en cédant de la température, et un autre échangeur complètement isolé de l’extérieur où le réfrigérant circulant dans ce circuit hermétique cède ou absorbe la chaleur de l’eau du circuit primaire à l’intérieur des pièces à climatiser.

Ce circuit fermé contient un gaz réfrigérant qui est chargé en usine.

Les pompes à chaleur air/eau peuvent être combinées avec différents systèmes de production de chaleur tels que des chaudières et des capteurs solaires.

Applications : pompes à chaleur air/eau pour le chauffage par le sol

Le chauffage par le sol fonctionne à des températures idéales pour une pompe à chaleur. Les basses températures de l’eau d’alimentation en hiver (entre 35oC et 45oC) et les hautes températures en été (entre 12oC et 16oC) permettent non seulement d’économiser de l’énergie, mais aussi de donner à la machine une capacité plus élevée.

Ainsi, une installation équipée d’une pompe à chaleur permet de climatiser au moindre coût énergétique, même avec l’aide d’autres types d’énergie comme le gaz, l’électricité, le diesel, etc.

Les pompes à chaleur air/eau, par rapport à d’autres systèmes de pompes à chaleur, comme les systèmes air/air, nécessitent une charge de réfrigérant plus faible et présentent un risque de fuite de réfrigérant beaucoup plus faible.

Les pompes à chaleur air/eau nécessitent un minimum d’entretien pour leur fonctionnement, car elles ne disposent pas de brûleurs, de cheminées, de combustibles, de réfrigérants et d’huiles dans toute l’installation, etc.